cothebio-the-bio-boutique-en-ligne-logo

L’histoire du thé

histoire du the


Alors pour commencer, quelques chiffres :


Le thé est la 2ème boisson la plus bue dans le monde après l’eau !
C’est 36 000 tasses de thé bues par seconde dans le monde  !!
C’est 1 200 milliards de tasses bues chaque année !!!

Le théier, appelé parfois simplement thé, est une espèce d’arbustes de la famille des Théacées. On l’appelle aussi le Camelia Sinensis, c’est le seul arbre d’où viennent tous les thés. Ce sont les lieux de productions et les différentes méthodes qui confèrent aux divers thés ces multiples et savoureux parfums.
Il est originaire d’Extrême-Orient. Il est cultivé pour ses feuilles qui une fois séchées et plus ou moins oxydées, servent à la préparation d’une infusion : le thé.

 

Mais un peu d’histoire et de poésie maintenant

Connaissez vous l’Empereur Shen Nong ?

Dans la mythologie chinoise, il est un personnage important étant à l’origine de beaucoup de découvertes dans le milieu de l’agriculture et de l’utilisation des plantes dans le cadre de la médecine. Il aimait partager toutes ses connaissances pour le bien-être de son peuple. Très attaché à l’hygiène, il demandait à tous ses sujets de faire bouillir l’eau avant de la boire. Un jour, alors qu’il se reposait à l’ombre d’un arbre, et qu’il finit par s’assoupir, de virevoltantes feuilles vinrent faire trempette dans son bol d’eau chaude. D’abord surpris, il fut curieux, et il but ce nouveau breuvage dont il trouva le goût fort agréable, et ressenti les bienfaits de cette infusion. Il décida alors de développer des jardin de ce mystérieux arbuste, le théier !
Dès lors il décréta le thé comme une plante bénéfique à la santé et au bien-être de ses sujets qui en firent leur boisson favorite.
Le thé commença ainsi à connaitre un grand succès. Après son développement en Asie et quelques siècles voire millénaires plus tard, le thé commença à sortir de ses frontières asiatiques.


Europe me voilà !!!

Ce sont les Hollandais qui firent découvrir le thé à l’Europe au tout début du XVIIème siècle, lorsque qu’un navire ramena de Java des caisses de feuilles de thé. L’histoire dit qu’une fois arrivé, les hollandaises et hollandais ont eu le plaisir de découvrir du thé noir. C’est au milieu du XVIIème siècle que le thé arriva en Angleterre et qu’il connut un franc succès. A partir de ce moment et jusqu’au XVIIIème siècle le thé était le centre d’un enjeu économique important, créant des tensions sans précédent et des batailles acharnées entre Anglais et Hollandais.

Perdant le monopole de l’importation du thé Chinois en 1834, les Anglais cherchent alors à développer leur production de thé dans leur colonies indiennes. La réussite n’est pas tout de suite au rendez-vous avec la culture du Camelia sinensis assamica (qui donnera plus tard ce fameux thé noir d’Assam) et c’est seulement après une mission d’espionnage sur les techniques de production en Chine que les premiers jardins de théiers autour de la ville de Darjeeling verront le jour et que le développement de la production indienne de thé connaitra un essor important.

Aujourd’hui, comme un combat de longue date, l’Inde et la Chine se dispute toujours la place de premier producteur de thé au monde…



L’histoire du thé